Arrow to expande the menu options Loading
Un bébé en pleurs dans sa chaise haute
Le sevrage

carnet de sevrage : diversification alimentaire et tous les secrets pour le servage de bébé.

3 minutes

10/12/2018

Le sevrage du nourrisson est une étape importante dans son développement. Que vous soyez un adepte des légumes de votre potager ou que votre péché mignon soit un repas à emporter, le plaisir de la bouche est un des plus agréables qui soit. Mais dès que votre enfant commence à passer aux aliments solides, disons que les repas ne sont plus si « simples », mais bien plus... amusants ! Il est important de lui faire découvrir de nouveaux aliments et de nouvelles saveurs et textures.

Dans cet article, nous vous présentons les conseils du Dr Pixie McKenna, médecin irlandaise qui dirige une clinique dans sa ville natale de Cork, ainsi que les conseils de milliers de papas et mamans pour vous aider à sevrer votre bébé.

  1. Quand commencer le sevrage et la diversification alimentaire ? Les signes que bébé est prêt.

  2. Comment commencer la diversification alimentaire ?

  3. Les différentes étapes du sevrage de bébé

  4. Par quels légumes commencer la diversification ?

  5. Les aliments à éviter

  6. Sevrage du nourrisson végétarien et végétalien

  7. Comment préparer la nourriture pour votre bébé

  8. Quand bébé devient "difficile"

  9. Bâillonnement et étouffement pendant le sevrage de bébé

  10. Ce dont vous avez besoin pour le sevrage du nourrisson

  11. Les problèmes d’estomac de bébé

  12. Comment soulager la constipation pendant le sevrage

1. Quand commencer le sevrage et la diversification alimentaire ? Les signes que bébé est prêt.

  • Bébé reste en position assise et tient sa tête droite ?

  • Bébé réussit à effectuer des mouvements avec de plus en plus de précision ?

  • Bébé regarde sa nourriture et porte les aliments à sa bouche en essayant de mâcher ?

Si vous avez remarqué ces signes et que vous vous sentez prêt à essayer le sevrage, ces conseils du Dr Pixie McKenna, auteur de plusieurs livres sur le sevrage et le développement des bébés à mesure qu'ils grandissent, vous aideront à démarrer.

2. Comment commencer la diversification alimentaire ?

Il n’est pas toujours facile de savoir par où commencer lorsqu'il s'agit de sevrer votre bébé. Voici nos conseils de sevrage faire une transition en douceur :

  • Il est important de laisser bébé s’exercer afin qu’il puisse développer ses habiletés. Avec les doigts ou avec une cuillère, encouragez-le, plus il s’exercera, meilleur il deviendra…

  • Ne forcez pas votre bébé à manger, la faim et l’appétit des enfants changent d’une journée à l’autre, et même d’un repas à l’autre.

  • Les bébés imitent leurs parents, il est donc plus facile d’accepter un aliment que va manger son papa ou sa maman alors asseyez-vous en famille pendant les repas.

3. Les différentes étapes du sevrage de bébé

Comment commencer la diversification alimentaire ? A quel âge ? De nombreuses questions que se posent les parents. Il est important de comprendre comment les besoins de votre bébé évoluent à mesure qu'il grandit et se développe. Nous avons décomposé le processus de sevrage en différentes étapes :

Sevrage de bébé à 6 mois

  • Au début, les bébés n'auront pas besoin de trois repas par jour, il suffira de leur donner différents aliments en petites quantités pour les aider à démarrer.

  • Assurez-vous que votre bébé ne soit pas fatigué avant de manger et prenez votre temps.

  • Proposez de la nourriture à votre bébé avant sa tétée habituelle, que vous allaitiez ou que vous utilisiez du lait maternisé, pour éviter qu’il soit rassasié.

  • Pas de stress, il est possible que cela vous demande de nombreuses tentatives avant que votre bébé accepte quelque chose de nouveau avec une texture différente !

Sevrage de bébé à 7 à 9 mois

Au cours de ces mois, votre bébé commencera lentement à prendre trois repas par jour ainsi que ses tétées habituelles.

  • C'est le moment idéal pour présenter des aliments que votre bébé peut manger avec les doigts, car il apprend à pincer, avec son index et son pouce.

  • Commencez progressivement à augmenter à la fois les quantités et la variété des aliments que vous lui proposez. Cela aidera à s'assurer qu'il reçoit tous les nutriments nécessaires dont ils ont besoin.

  • Au fur et à mesure que votre bébé commence à manger plus, il adapte naturellement sa consommation de lait et peut en vouloir moins pendant sa tétée.

Sevrage de bébé à 10 à 12 mois

  • Votre bébé devrait maintenant avoir trois repas par jour tout en continuant à prendre ses tétées habituelles. Il est probable qu'ils commencent à s'auto-alimenter avec des couverts.

  • A ce stade, le sevrage devient une expérience amusante et agréable pour votre bébé, pendant qu'il tient, mâche et avale une plus grande variété de goûts et de textures.

4. Par quels légumes commencer la diversification ?

Les méthodes traditionnelles de sevrage consistent à donner à votre bébé des fruits et légumes en purée ou cuits. Par quels légumes commencer la diversification ?

Nous vous recommandons de nourrir votre bébé en variant les saveurs pour éveiller sa curiosité et son appétit. Plutôt que de simplement lui donner des légumes sucrés comme des patates douces ou des carottes par exemple, mélangez-les et faites-lui goûter des légumes salés comme le brocoli et le chou-fleur. Nous avons un guide sur les aliments à manger avec les mains pour bébé ici pour plus d'inspiration.

Les aliments qui peuvent déclencher une réaction allergique (comme les arachides, les œufs, le gluten et le poisson) peuvent être introduits à partir de 6 mois, mais seulement en très petites quantités pour vous aider à identifier d'éventuelles réactions.

Voici quelques aliments de sevrage pour bien commencer :

  • Banane – crue et en purée

  • Brocoli - cuit à la vapeur et en purée

  • Chou-fleur - cuit à la vapeur et en purée

  • Courge musquée – rôtie et écrasée

  • Compote de pommes - du pot

  • Avocat – en purée

  • Oeufs – à la coque ou brouillés (introduire les œufs lentement à partir de 6 mois, car ils peuvent être un allergène4)

  • Toast – coupé en bâtonnets une fois le pain grillé

  • Yaourt – nature

5. Les aliments à éviter

Vous voulez savoir quels aliments doivent être évités ? Nous vous avons préparé une liste pour garder bébé en sécurité et s'assurer qu'il reste en bonne santé.

  • Aliments sucrés – Trop de sucre est mauvais pour les dents de votre bébé. L'American Academy of Paediatrics recommande de ne pas donner de sucre à votre enfant avant l'âge de deux ans au moins et de ne pas en consommer plus de 6 cuillères à café par jour.

  • Sel – Votre bébé ne devrait pas non plus consommer plus de 1 g de sel par jour car cela est mauvais pour ses reins.

  • Noix entières – Elles sont dangereuses en raison du risque d'étouffement. Introduisez-les lentement, car les noix sont également un allergène.

  • Miel - Ne donnez pas de miel à votre enfant avant qu'il n'ait plus d'un an car il contient des bactéries qui peuvent être nocives pour les intestins du bébé et pouvant potentiellement conduire à une maladie grave.

  • Coquillages crus – Ils sont à éviter car cela augmente le risque d'intoxication alimentaire.

  • Fromage – Évitez le fromage fabriqué à partir de lait non pasteurisé qui peuvent être porteurs d'une bactérie appelée listeria.

  • Lait de vache – Bien que le lait de vache soit une bonne source de calcium pour les enfants plus âgés, il ne devrait pas être donné aux bébés incapables de le digérer. Cela peut également irriter la muqueuse intestinale de votre bébé.

  • Lait de riz – En plus du lait de vache, le lait de riz doit également être évité car il contient de l'arsenic. Au Royaume-Uni, les médecins déconseillent à l’enfant de moins de 4 ans et demi de boire du lait de riz.

    6. Sevrage du nourrisson végétarien et végétalien

Si vous suivez un régime végétalien ou végétarien, vous envisagez peut-être de nourrir votre bébé de la même manière. Cependant, il est important que votre bébé reçoive les nutriments suivants, qu'il mange ou non des produits d'origine animale :

  • Vitamine B12 - Elle se trouve dans les aliments d'origine animale, les œufs, le fromage et le lait, mais si vous nourrissez votre bébé avec un régime végétarien ou végétalien, il devra prendre des suppléments de cette vitamine ou des aliments enrichis en B12 tels que le yogourt et les substituts du lait comme les boissons au soja et à la noix de coco.

  • Oméga-3 – Cet acide gras se trouve dans les poissons gras comme le saumon, mais si votre bébé ne mange pas de poisson, vous pouvez obtenir une excellente source d'oméga-3 à partir de graines de lin moulues, de noix moulues ou de graines de chia moulues.

  • Fer – Votre bébé peut en obtenir par les lentilles, les haricots, les pois chiches, les fruits secs et les grains entiers.

  • Calcium – La source habituelle de calcium provient du lait et des produits laitiers, ce qui est important pour le développement des dents et des os. Vous pouvez donner à votre bébé des alternatives telles que du lait de soja, d'avoine ou d'amande ainsi que du pain, du beurre d'amande, des légumes à feuilles vertes, des haricots et des lentilles.

  • Protéines – Les haricots, les pois chiches, les lentilles et les produits à base de soja sont une excellente source de protéine. Les graines et les noix offrent également des protéines mais attention à bien veiller à ce qu’elles soient moulues ou sous forme de pâte à tartiner pour les enfants de moins de cinq ans.

  • Iode – Les sources naturelles d'iode dans notre alimentation proviennent d'aliments tels que le poisson, le lait de vache et d'autres produits laitiers. Cependant, pour les bébés qui suivent un régime qui n'inclut pas ces aliments, l'iode peut être trouvé dans les aliments végétaux tels que les céréales, ou sous forme de suppléments alimentaires.

7. Comment préparer de la nourriture en toute sécurité pour votre bébé

Quand on est pressée, certaines règles d’hygiène alimentaire élémentaires passent à la trappe ! Voici nos meilleurs conseils pour préparer la nourriture de bébé en toute sécurité :

La première étape, bien sûr, est de toujours se laver les mains avant de préparer le repas et de laver les surfaces et la vaisselle avant d’en faire usage. Il est recommandé de se laver les mains pendant 20 secondes pour s'assurer qu'elles soient complètement désinfectées et propres. En plus de vous assurer que vos mains et vos surfaces soient propres, vous devez toujours laver et éplucher les fruits et légumes.

Coupez les aliments petits et ronds, comme les raisins, en petits morceaux. N'oubliez pas de les couper en longueur pour éviter à bébé de s'étouffer. Il est recommandé que les aliments soient suffisamment petits pour que votre bébé puisse les tenir facilement.

Assurez-vous que la nourriture a refroidi avant de la donner à votre bébé et ne la réchauffez pas plus d'une fois.

Enfin, retirez soigneusement les pépins et les noyaux des fruits ou les os de la viande et les arrêtes du poisson car ils présentent un risque d'étouffement.

8. Quand bébé devient « difficile »

« Au début, Nathan avait un appétit incroyable et il mangeait de tout », explique Ed, son papa. « Comme la plupart des parents, j’avais de très bonnes intentions au départ. Je lui préparais des purées avec des aliments super nutritifs comme le chou frisé, même si le goût était un peu douteux. Et il le mangeait avec le sourire ! Cela m’a donné une confiance illusoire, parce que maintenant qu’il a presque deux ans, il est bien plus difficile. Au début, j’essayais de lutter, mais maintenant je lui sers simplement ce qu’il aime. Les enfants évoluent tellement que, qui sait, dans six mois, il sera peut-être tenté par de nouveaux aliments. »

Préparer un repas nutritif pour votre petit et le retrouver éparpillé sur le sol est loin d’être amusant. Hélas, la plupart des bébés connaissent des phases difficiles, mais ce n’est qu’une raison de plus pour prendre plaisir à prendre les repas en famille ; si bébé en laisse, cela en fait plus pour les autres ! (Gardez simplement un œil sur son assiette pour vous assurer qu’elle ne finira pas par terre.)

9. Bâillonnement et étouffement pendant le sevrage de bébé

Il peut être effrayant de voir votre bébé manger de la nourriture et avoir l'air de s'étouffer. Dans la plupart des cas, ils ont simplement déclenché leur réflexe nauséeux et c'est tout à fait normal.

Lorsque des aliments vont trop loin dans sa bouche, votre enfant a habituellement un haut-le-coeur. Il peut alors tousser et recracher la nourriture. C’est ce qu’on appelle le réflexe nauséeux, qui le protège des étouffements.

La différence entre l'étouffement et les réflexes nauséeux est qu'avec l'étouffement, soit il tousse de manière incontrôlable, soit il ne parvient plus à émettre de son.

Les étouffements chez l’enfant sont souvent causés par l’ingestion de petits aliments durs et ronds qui bloquent les voies respiratoires. Il existe des techniques pour aider à surmonter l'étouffement comme les coups dans le dos, les poussées thoraciques et les poussées abdominales pour déloger tout objet bloquant les voies respiratoires, mais en cas de besoin demandez une aide médicale d’urgence.

10. Ce dont vous avez besoin pour faciliter le sevrage du nourrisson

Il existe des outils pour vous assurer que vous et votre bébé ayez une expérience positive tout en essayant de nouveaux aliments.

  • Une chaise haute – votre bébé doit être en position verticale lors de ces repas.

  • Le bavoir – vous pouvez vous procurer des bavoirs qui se nettoient ou qui récupèrent la nourriture pour un nettoyage facile.

  • La cuillère de sevrage – elle est molle pour protéger les gencives de votre bébé et lui permet d’apprendre par lui-même à utiliser les ustensiles.

  • La tasse de sevrage – l’introduction d'une tasse ouverte sans valve est bénéfique pour votre bébé pendant qu'il apprend à boire. Ces tasses sont généralement livrées avec deux poignées pour une prise en main facile et une conception anti-renversement.

  • La nourriture sur le pouce - en tant que parents, vous aurez toujours une tonne de chose à faire en même temps, ce n’est donc pas toujours facile ou pratique de préparer le repas de bébé. Ne vous sentez pas coupable si vous devez utiliser des sachets pré-préparés ou des pots.

  • Des lingettes humides - Les oreilles, les yeux, le nez... Vous n’imaginez pas tous les espaces dans lesquels la nourriture peut se loger, sans parler de votre beau parquet. La meilleure stratégie ? Gardez votre calme et utiliser des lingettes humides pour nettoyer les dégats.

« Mes vidéos préférées sont celles où l’on voit Milo essayer de manger des aliments solides pour la première fois, car on peut voir l’étonnement sur son petit visage », explique Tim, le papa. « Et bien sûr, nous avons pris la photo de son visage recouvert de spaghettis à la bolognaise. L’effet de nouveauté finit par s’estomper, mais nous avons nos petites astuces. Par exemple, nous ne lui faisons porter que sa couche lors des repas, quand c’est possible. Et nous savons aussi quels aliments lui donner et quand. Par exemple, on ne lui donne du thon que juste avant le bain, parce qu’il en met partout et l’odeur n’est quand même pas terrible ! »

11. Les problèmes d’estomac de bébé

Ne vous inquiétez pas si pendant la diversification alimentaire le caca de votre bébé est d'une couleur un jour et d’une autre le lendemain. Ceci est tout à fait normal en raison de l'adaptation de leur système digestif au monde des aliments solides. Au début, il peut être plus épais, plus foncé et plus odorant, mais il commencera lentement à changer au fur et à mesure qu'ils essaient de nouvelles choses.

  • Le caca des bébés allaités est généralement liquide et n'a pas d'odeur forte.

  • Le caca des bébés nourris au lait maternisé peut être brun foncé, solide et odorant.

  • Les préparations pour nourrissons peuvent rendre le caca de votre bébé vert, mais cela dépend de la préparation.

Il est important de changer la couche de votre bébé dès que possible si elle est sale, car ce n’est pas très agréable pour bébé et ça peut irriter sa peau.

Les lingettes de sevrage plus épaisse et solide ont été spécialement développées pour un nettoyage efficace des tâches les plus tenaces. Composées à 99,9% d'eau, d'une goutte d'extrait de fruit et de l'extrait de savon naturel, elles sont adaptées aux bébés explorateurs à la peau sensible.

12. Comment soulager la constipation pendant le sevrage

La constipation n'est jamais amusante, mais elle est encore pire chez les bébés car ils n'ont aucun moyen de vous dire ce qu'ils ressentent, à part pleurer. Si votre bébé est constipé après le sevrage, voici quelques techniques pour le soulager :

  • Le faire boire – Si vous allaitez encore, essayez de l'allaiter un peu plus ou de lui donner de petites quantités d'eau ou de lait maternisé tout au long de la journée.

  • Plus de fruits et de légumes – Ceux-ci sont riches en fibres, ce qui peut les encourager à faire caca. Les prunes, la papaye et les poires sont deux fruits riches en fibres qui peuvent être préparés et donnés à votre bébé.

  • Évitez les aliments constipants – Certains aliments, lorsqu'ils sont consommés en grande quantité, peuvent entraîner une constipation. Evitez les bananes, les yaourts ou la compote de pommes jusqu'à ce qu'il recommence à faire caca normalement.

  • Appliquez de la vaseline sur leurs fesses – Prenez de la vaseline et appliquez-la autour de leur anus, cela devrait limiter toute douleur ou irritations.

Edie était un peu constipée quand nous avons commencé à la sevrer, ce qui semble assez courant parce que l’estomac des bébés a besoin de s’habituer à digérer les aliments », explique Megan, la maman. "Mais je n’aimais pas l’idée qu’elle ait mal, alors j’ai fait des recherches et j’ai découvert que la papaye pouvait aider. Cela a très bien fonctionné. Tant et si bien nous l'avons renommée cacaye à la maison !

En plus de la constipation, les bébés peuvent également souffrir de diarrhée quand de nouveaux aliments sont introduits dans leur système digestif. Ces troubles sont généralement sans danger, mais si vous êtes préoccupé, parlez-en à votre médecin.

Bien sûr, tout cela augmente le risque d’érythème fessier, et c’est là que les lingettes WaterWipes peuvent vous aider. Aussi pures que les lingettes pour nouveau-nés, les lingettes WaterWipes à l’extrait de fruit de sapindus trifoliatus ont des propriétés nettoyantes supérieures, idéales pour nettoyer leurs fesses (ou essuyer les céréales séchées sur leur visage !)

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance ! Les repas seront sportifs, mais bien plus amusants, alors sortez votre appareil photo et restez zen !

Si cet article vous a aidé et que vous recherchez plus d'informations et de conseils pour bébé, consultez nos articles dans la rubrique espace parents

restons en contact.

Recevez toutes les actualités sur les nouveaux produits et les témoignages de notre communauté. Nous nous engageons à ne pas vous envoyer de courrier indésirable.

s’inscrire